Petit lexique de la digital detox

Calldoor, app droit à la déconnexion > B2B  > Petit lexique de la digital detox
calldoor digital detox

Petit lexique de la digital detox

Afin de mieux comprendre le digital detox (sans avoir à passer des heures sur le net – detox oblige 🙂 ), je vous propose ce petit lexique pour y voir plus clair.

 

Addiction

Selon l’étymologie latine, addictus désigne la situation de celui qui est incapable de payer ses dettes et se retrouve – selon le droit romain- esclave de son créancier. De cette situation plutôt embarrassante (voire franchement compliquée…), les siècles passés nous ont légué le terme « addiction » qui définit aujourd’hui une dépendance à une substance (alcool, tabac, drogues, médicament) ou une activité (jeu, alimentation). A quel moment une mauvaise habitude devient-elle une vraie dépendance ? La frontière est difficile à tracer mais ce sont les conséquences néfastes voire dramatiques qui caractérisent la notion d’addiction. Le terme s’est vulgarisé et désigne dorénavant des habitudes affirmées et des dépendances moins dangereuses. Puisque l’on en parle, vous pouvez vous passer facilement de votre Smartphone ?

 

Chronophage

Du grec « chronos » (temps) et « phage » (manger), littéralement « qui mange le temps ». Cet adjectif définit les activités nécessitant beaucoup de temps mais, dans le langage courant, le terme chronophage désigne aussi les activités qui font perdre du temps, énormément de temps, trop de temps. Selon une étude réalisée en 2015, les jeunes Français passent en moyenne plus de deux heures par jour sur leur Smartphone, vous avez dit chronophage ?

 

Detox numérique

Nous serions tellement accros à notre téléphone portable que nous le vérifierions en moyenne 200 fois par jour. Les écrans ont envahi notre vie et l’homme « moderne » passerait  sept heures par jour devant un écran ! Pour rétablir un équilibre et éduquer l’homo numericus, des stages ou séjours de désintoxication numérique sont même organisés (vous pouvez notamment solliciter SpotPink qui propose des cures de détoxification digitale).

 

Droit à la déconnexion

Parce que le Smartphone et l’ordinateur portable brouillent les frontières entre vie professionnelle et vie privée, le droit à la déconnection est entré dans le droit du travail avec une mise en œuvre le 1er janvier 2017. L’idée est de créer un dialogue dans l’entreprise afin de discuter notamment de  « l’utilisation des outils numériques en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congés » des salariés. C’est prioritairement par la négociation collective que l’entreprise définira le droit à la déconnexion afin d’établir des règles de bonne conduite correspondant aux besoins des salariés. Des solutions comme Calldoor proposent des outils afin de rester maître de l’usage numérique.

 

Hyper connexion (aux nouvelles technologies)

Reconnaissons-le : la plupart d’entre nous naviguons entre Smartphone, tablette, ordinateur, télévision et même montre connectée. Cette hyper connexion n’est pas sans effets : troubles de l’attention, diminution et dégradations des relations humaines, problèmes de sommeil, prise de poids, dépressions, anxiété…

 

Infobésité

Néologisme créé pour désigner la surabondance d’informations produite par la multitude de données fournies en permanence via les médias ou systèmes d’informations connectés. En lien direct avec l’hyper connexion.

 

Nomophobie

Provenant de l’expression anglaise « no mobile-phone phobia », ce néologisme exprime une phobie liée à la peur excessive d’être séparé de son téléphone mobile. Allo docteur ?

 

Phubbing

Traduisible par « télésnober », ce néologisme  provient des mots anglais phone (téléphone) et snubbing (snober, repousser). Le phubbing nomme l’attitude qui consiste à parler avec quelqu’un tout en pianotant sur son Smartphone. Aussi insupportable que maladive, cette impolitesse 2.0 traduit, une fois de plus, notre dépendance à notre Smartphone.

 

Phone stacking

Pour lutter contre le phubbing, la pratique du « phone stacking » consiste à empiler les Smartphones au centre de la table  lorsque l’on est au restaurant entre amis. Le premier accro qui craque et récupère son smartphone pour le consulter doit payer la note. Addition contre addiction.

 

RAM House (Radar-Absorbent Material)

Une maison proposant un mode avion ? C’est un projet imaginé par l’architecte italien Joseph Grima qui a imaginé un dispositif permettant de se couper du monde moderne depuis l’intérieur. Chaque pièce pourrait être déconnectée et ne plus absorber les signaux extérieurs. Le luxe ultime dans un monde hyper connecté ?

 

Sevrage technologique

Autre appellation de la désintoxication numérique ou detox numérique, le sevrage technologique consiste à se déconnecter de tous ses appareils pour  retrouver une ambiance calme et sereine.

 

A bientôt et n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus par notre site ou contact@calldoor.fr

1Commentaire

Publier un commentaire

Commentaire
Nom
Email
Site internet